Suivez-nous
 

Galeries

Ayant grandi dans la pauvreté, ils ont fait preuve d’un mental d’acier pour devenir pro

Publié

le

Avant d’être joueurs professionnels, ces footballeurs ont vécu une enfance assez compliquée. Maintenant millionnaires, ils ne roulaient pas sur l’or auparavant. Pause Foot vous propose une liste de 20 joueurs ayant vécu dans la pauvreté.

1. Cristiano Ronaldo

Cristiano Ronaldo est un joueur né sur l’île de Madère. Avant de signer en 2003 pour Manchester United, il a vécu une enfance compliquée où il partageait sa chambre avec 3 de ses frères. Il n’avait jamais pris l’avion avant d’aller en Angleterre.

thesporster.com

thesporster.com

2. Luis Suarez

Luis Suarez est l’ainé d’une fratrie de 7 enfants. Il a vécu dans la ville de Montevideo et s’est formé en tant que joueur dans les rues étant petit. Son père au chômage était alors son entraineur.

thesportster.com

thesportster.com

3. Franck Ribéry

Natif de Boulogne sur Mer, Franck Ribéry a vécu dans un quartier de classe sociale modeste. De plus, ses cicatrices au visage sont synonymes d’un accident de voiture à l’âge de 10 ans. Il a été projeté sur le pare-brise.

top10.fr

top10.fr

La suite de votre article ci-dessous
 
 
 
 

4. Zlatan Ibrahimovic

Élevé dans un quartier modeste de Malmo, Zlatan Ibrahimovic a été victime d’un père alcoolique et d’une mère qui a eu des difficultés pour faire grandir ses enfants. Ensuite il a signé dans le club de Malmo pour suivre une formation… On connait la suite…

90min.Fr

90min.Fr

5. Neymar

A peine âgé de 4 mois, les parents de Neymar ont cru voir leur fils mourir dans un accident de voiture. Pour s’entrainer dans les bidonvilles de Santos, il prenait ses parents pour créer des buts. A 13 ans, le Real de Madrid lui a proposé un contrat. Préférant rester au Brésil près de sa famille, il est arrivé en 2013 à 21 ans à Barcelone.

top10.fr

top10.fr

6. Angel Di Maria

Angel Di Maria était un enfant hyperactif. Sa mère, pour le canaliser, l’inscrit dans un club de foot en Argentine à Rosario. Son père était travailleur à River Plate dans les mines de charbon. Il fallait qu’il ramène de l’argent pour toute la famille. Heureusement qu’Angel est maintenant un joueur multi-millionnaire.

90min.fr

90min.fr

La suite de votre article ci-dessous
 
 
 
 

7. Luka Modric

Luka Modric avait 5 ans lorsque la guerre pour l’indépendance de la Croatie a été déclarée. Son grand-père a été assassiné à l’issue d’un conflit. Il a été contraint de dormir dans un camp de réfugié car son village avait été dévasté.

uefa.com

uefa.com

8. Alexi Sanchez

Elevé uniquement par sa mère, Alexi Sanchez était obligé de faire des petits travaux à côté de l’école pour aider sa mère financièrement.

90min.fr

90min.fr

9. Carlos Tevez

Carlos Tevez est sorti d’une enfance marquée par la criminalité dans les quartiers de Buenos Aires. Grâce au football, il a pu s’éloigner de cette vie malsaine.

thesportster.com

thesportster.com

La suite de votre article ci-dessous
 
 
 
 

10. Wayne Rooney

Wayne Rooney n’a pas bénéficié d’une enfance ivre de richesse. Habitant dans la ville d’Everton, son père a alterné des périodes de travail et des mois de chômage.

thesportster.com

thesportster.com

11. Yaya Touré

Yaya Touré jouait au football dans les rues de son pays natal à Abidjan. Il a fallu dix ans pour qu’il achète ses premières chaussures de football. Il a même mentionné que son père ne voulait pas lui acheter des chaussures car il y avait d’autres choses à acheter avant pour la famille.

thesportster.com

thesportster.com

12. Dani Alves

Lorsque son père allait travailler dans les champs pour ramasser les melons, Dani Alves se levait à l’aube pour aller l’aider. Au Brésil il jouait au football dans la rue avant de rejoindre un club du pays. Maintenant il joue à la Juventus de Turin.

thesportster.com

thesportster.com

La suite de votre article ci-dessous
 
 
 
 

13. Dante

Danté a fait ses débuts de footballeur sur le parking du supermarché où sa mère travaillait. Il a grandi dans le quartier défavorisé de Salvador. Petite anecdote, pour acheter un ticket de bus, il a dû vendre des jeux vidéos.

thesportster.com

thesportster.com

14. Samuel Eto’o

Samuel Eto’o vivait dans les quartiers défavorisés de Douala. Il a ensuite signé pour une académie au Cameroun avant de devenir l’un des meilleurs attaquants du monde.

thesportster.com

thesportster.com

15. Antonio Cassano

L’ancien attaquant du Milan AC a vécu dans un quartier pauvre de Rome. Il a été élevé seul par sa mère et a été baigné dans la criminalité durant son enfance. Ensuite repéré pour son talent, il a signé pour le centre de formation de Parme.

thesportster.com

thesportster.com

La suite de votre article ci-dessous
 
 
 
 

16. Robinho

Le jeune brésilien a vécu dans les favellas de Rio de Janeiro. Il faisait des petits « jobs » de vendeur de substances illicites. Il a été sorti de cette vie de voyou grâce à un recruteur brésilien qui l’avait repéré pour ses talents de footballeur.

thesportster.com

thesportster.com

17. Alexander Hleb

Le joueur de la Biélorussie a vécu dans les quartiers de Minsk. Ses parents l’ont abandonné à sa naissance. Il a dû vivre dans un foyer jusqu’à ses 18 ans.

thesportster.com

thesportster.com

18. Yuri Zhirkov

Zhirkov, l’aillier gauche de la Russie, a vu ses parents mourir devant ses yeux lors de la guerre en Tchécoslovaquie. Il a vécu chez ses grands-parents à l’issue de cette tragédie.

thesportster.com

thesportster.com

La suite de votre article ci-dessous
 
 
 
 

19. Steven Pienaar

Joueur Sud Africain, il a vécu une enfance difficile durant la période de l’apartheid. Il a été exclu de sa maison avec sa famille et a reçu des menaces racistes durant cette période. Aujourd’hui il joue dans le club d’Everton en Angleterre.

thesportster.com

thesportster.com

20. Adriano

Il était appelé l’enfant turbulent du Brésil. Ce joueur a été en prison à l’âge de 14 ans car il a été pris dans un trafic de stupéfiants. Il a été relâché 3 mois après. Il a ensuite tourné la page pour être joueur de football.

thesportster.com

thesportster.com

Lire l'article
Cliquez pour commenter

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Galeries

Russie 2018 : Les 35 jeunes pépites à surveiller !

Publié

le

Par

La Coupe du Monde en Russie approche à grands pas et comme à chaque fois, on se demande : Qui va gagner ? Quelle équipe va briller ? Quels joueurs vont se révéler ? Car oui, la Coupe du Monde a pris l’habitude de révéler certains des plus grands talents du football au monde entier. Alors qui seront les James, les Ribery, les Özil, ou même les Navas de cette édition ? On vous présente ici 35 jeunes susceptibles de briller de mille feux lors de cette Coupe du Monde 2018 en Russie !

1. Gonçalo Guedes (né en 1996) – Portugal

Prêté toute la saison par le Paris Saint-Germain au Valence FC, Gonçalo Guedes a vite explosé au sein du club Ché, aux points que beaucoup de club le suivraient de près en vue du mercato 2018. Il sera évidemment scruté de près lors du mondial où il portera haut les couleurs du Portugal.

Gonçalo Guedes fera partie des pépites de ce mondial

SL Benfica

Lire l'article

Galeries

Russie 2018 : Ces 30 joueurs qui auraient pu jouer pour une autre sélection !

Publié

le

Par

Cette Coupe du Monde en Russie sera l’occasion de regrouper tout le gratin du football mondial à un seul et même endroit. Chacun viendra avec l’envie de gagner cette coupe et porter haut les couleurs de son pays. Mais si pour beaucoup, le pays qu’il représente aujourd’hui a toujours été une évidence pour eux, d’autres, on pu avoir l’occasion de se poser des questions au moment de choisir leur sélection. On vous présente donc ces 30 joueurs qui iront à la Coupe du Monde 2018 avec leur pays, mais qui ont failli jouer pour un autre.

1. Anthony Lopes

Né à Givors, en France, Anthony Lopes représentera, lors de ce Mondial, le Portugal, pays d’origine de ses parents. C’est après que son coéquipier et ami Matthieu Gorgelin, lui soit préféré en équipe de France jeunes, que le gardien de but de l’Olympique Lyonnais fit ce choix de parcours.

Anthony Lopes

Olympique et Lyonnais

Lire l'article

Bundesliga

Ils sont restés fidèles à un seul club

Publié

le

Par

Quand l’amour du maillot est plus important que tout le reste…c’est ça le football ! Oui, certains joueurs préfèrent encore aujourd’hui rester fidèles à leur club, plutôt que de s’exiler par intérêt financier ou sportif. Zoom sur ces sportifs qui se font de plus en plus rare ! 

1. HANS-GEORG SCHWARZENBECK – BAYERN MUNICH

goal.com

Lire l'article

Tendance