Suivez-nous
 

Non classifié(e)

La première journée des bleus à Clairefontaine !

Publié

le

Hier, les 23 joueurs convoqués pour affronter le Pays de Galles et l’Allemagne sont arrivés à Clairefontaine. Une première journée placée sous le signe des retrouvailles entre coéquipiers, mais aussi avec les supporters.

Déjà qualifiés pour la Coupe du monde de 2018, les joueurs se sont retrouvés hier matin dans une ambiance détendue et convivial au château de Clairefontaine. Au programme installation dans les chambres suivis de quelques opérations marketing et commerciales  habituelles. Sous les yeux des fans venus encore une fois en nombre, les bleus se sont également entraîner. Un petit décrassage qui servira d’anti-chambre pour 8 jours bien remplis, avec en ligne de mire deux matchs amicaux : contre le Pays de Galles Vendredi au Stade De France, et contre l’Allemagne Mardi 14 novembre, à Cologne. Après l’entraînement, les bleus se sont bien évidemment prêter à une petite séance de selfies et de dédicaces !

Cette première journée a été très particulière pour Benjamin Pavard. Sélectionné pour la toute première fois, le jeune défenseur de 21 ans qui évolue au VfB Stuttgart s’est confié sur le moment où il a appris la grande nouvelle : « Tout a été très vite, j’ai appris que la liste était sortie comme chaque jeudi à 14h. J’étais en cours d’allemand et après je mangeais avec l’équipe. Je remonte, je vois que mon téléphone n’arrête pas de sonner. Forcément je me pose des questions, je me dis qu’est ce qu’il y a, je vois que mes parents ont essayé de m’appeler plusieurs fois…Je les appelle en FaceTime, ils sont émus et ils m’apprennent cette nouvelle. Je les croyais pas au début, et je suis allé voir sur internet et c’était vrai !« . Moment d’émotion également pour Steven N’Zonzi, qui a connu lui aussi sa première journée à Clairefontaine.

Lire l'article

Non classifié(e)

Russie 2018 : Deschamps s’est montré surpris par Rabiot

Publié

le

Par

Didier Deschamps répond à Rabiot

Après la rébellion d’Adrien Rabiot concernant son refus de figurer parmi les réservistes, Didier Deschamps s’est exprimé à ce propos. Une décision qui surprend le sélectionneur des Bleus.

Didier Deschamps s'exprime sur le cas Rabiot

Ce mercredi, jour de rassemblement des Bleus, Adrien Rabiot a secoué la presse française suite à une lettre adressée à la FFF dans la matinée, qui explique son refus d’être suppléant. Dans l’après-midi, Didier Deschamps s’est exprimé en conférence de presse à Clairefontaine et n’a pas échappé aux questions des médias concernant le jeune milieu de terrain du PSG:

« Je peux comprendre l’immense déception du joueur, mais de là à prendre une telle position… On parle d’un jeune joueur. Il s’exclut de lui-même. Adrien (Rabiot) a fait une énorme erreur. Au très haut niveau, il n’y a pas de place pour les états d’âme. J’ose espérer qu’à travers des décisions comme celle-là, ça lui permettra de mûrir, de réfléchir. On se doit d’être professionnels en toutes circonstances. J’en prends acte, je ne vais pas vous dire que ça me fait plaisir mais je ne vais pas en faire des histoires pendant des jours. Je sais très bien que je ne peux pas compter sur lui. Il refuse le statut de réserviste, le fait de suivre un programme et le fait d’être appelé comme suppléant s’il y avait un problème. À lui d’assumer et d’apprendre », a expliqué le sélectionneur des Bleus.

Lire l'article

Ligue 1

LOSC : Marcelo Bielsa une nouvelle fois débouté

Publié

le

Par

Alors que le divorce entre Marcelo Bielsa et son ancien club du LOSC, a déjà eu lieu il y a plusieurs mois, les procédures engagées par l’entraîneur argentin à l’encontre de son ancien club n’ont toujours pas trouvé de fin. Et pour l’instant, on peut dire que ces procédures ne vont pas dans le sens d’El Loco.

Foot Mercato

Maître d’orchestre du début de saison cauchemardesque du LOSC, Marcelo Bielsa s’était vu être remercié en décembre 2017 par le club nordiste. Il avait alors engagé des procédures pour récupérer 18 M€ (les salaires restants à payer + 5 M€ de préjudices), procédures qui l’avait vu condamner à verser 300 000 euros de dommages et intérêts au club lillois. Mais ce n’est pas tout, alors que Bielsa espérait tout de même récupérer 6 M€ après être allé aux Prud’hommes, il n’en sera rien. L’Argentin a été débouté par le tribunal des Prud’hommes et devra en plus, rembourser 3000 € au LOSC pour les dédommagements des frais de justice.

Lire l'article

Non classifié(e)

La soirée d’anniversaire de Neymar à Paris !

Publié

le

Par

Neymar fête ce Lundi 5 février ses 26 ans. Un évènement pour la star du Paris Saint-Germain, célébré en plein Paris, au Pavillon Cambon Capucines à proximité de la place Vendôme dans le 1er arrondissement.

150 invités, triée minutieusement par le footballeur, étaient présents pour cet évènements. Neymar Jr a d’ailleurs envoyé personnellement les faire parts. Sécurité oblige, chaque carton d’invitation était équipé d’un code-barres à scanner à l’entrée, avec une inscription en Portugais précisant que les invités n’avaient pas le droit aux « incrustes ». Il y avait également mention d’un dress code : smoking pour les hommes et robe noire pour les femmes. Parmi les invités, on pouvait constater la présence en majorité du Paris Saint-Germain : tous les joueurs, ainsi que des anciens comme Lucas et Serge Aurier, les intendants, personnels et staff du club, ainsi que la direction du PSG : Antero Henrique et Nasser Al-Khelaïfi. Certains joueurs d’autres clubs étaient également présent, comme Gabriel Jesus, brésilien grand ami de Neymar et attaquant de Manchester City.

À noter également la présence de Ronaldo, légende du Brésil, et ancien joueur du Real Madrid. Lewis Hamilton, Dj Snake ou encore le Président du Brésil étaient invités. Les convives se sont donc retrouvés au Pavillon Cambon Capucines à proximité de la place Vendôme dans le 1er arrondissement. Un lieu très chic dans lequel sont organisés des soirées privées. Au programme donc diner, animations, et concerts privés, avec la présence de Maluma, immense star d’origine Colombienne, et du DJ brésilien Alok. La soirée s’est terminé tard dans la nuit. Le retour à l’entraînement s’annonce compliqué !

Lire l'article

Tendance