Suivez-nous
 
 
 

Non classifié(e)

Les clauses les plus folles des joueurs de foot !

Publié

le

Les clauses d’un contrat dans le foot peuvent être farfelues. Certains clubs et certains joueurs n’hésitent pas à les insérer dans leurs contrats pour se protéger ou pour jouir de privilèges impressionnants. La plupart de ces clauses peuvent être tellement folles qu’elles risquent de vous faire éclater de rire.

1. Les clauses défaite et victoire de Hugo Lloris à Tottenham

A Tottenham, Hugo Lloris bénéficiait d’une clause en cas de défaite. Il devait recevoir une prime de 4000 euros en cas de défaite de son équipe. Et si son équipe gagnait, il touchait plus du double de cette somme, soit 8300 euros.

footmercato.net

2. La clause anti-couleur orange de Rafael van der Vaart au Betis Séville

La clause anti-chaussures oranges de Rafael van der Vaart est une des plus hilarantes. Son club lui a interdit de porter des chaussures de couleur orange, car il s’agit des couleurs de son club rival, le FC Séville.

Football.fr

3. La clause de Sergio Agüero à Manchester City

Avant son transfert à Manchester City, l’ancien club de Sergio Agüero, l’Atletico Madrid, a inséré une clause farfelue dans son contrat. L’Atletico Madrid a imposé au club anglais de lui verser 250’000 euros à chaque tranche de quinze buts inscrits par Agüero.

Skysports.com

La suite de votre article ci-dessous
 
 
 
 

4. La clause anti-portable de Larry Kayode à l’Austria Vienne

Selon la clause de son contrat, l’attaquant nigérian Larry Kayode devait recevoir des amendes en cas de retard dans son club de l’Austria Vienne. Il n’avait pas non plus le droit d’utiliser son portable dans le bus et son club retenait 30% de son salaire s’il arrivait éméché à l’entraînement.

90mn.com

5. La clause libératoire de Roberto Firmino

Roberto Firmino bénéficie d’une clause libératoire d’une valeur de 98 millions d’euros, sauf si le club qui veut mettre la main sur lui est Arsenal. Dans ce cas, Firmino ne sera pas transféré, car ce club anglais n’a pas le droit de l’acheter.

metro.co.uk

6. La clause de Thibaut Courtois à l’Atletico Madrid

En 2013-2014, le gardien belge Thibaut Courtier a été prêté par le club de Chelsea à celui de l’Atletico Madrid. Selon la clause mise en place par Chelsea, l’Atletico Madrid devait lui verser 500’000 euros pour un match de poules et 4 millions d’euros pour une finale si leurs deux clubs étaient menés à se rencontrer en Coupe d’Europe. Ils se sont rencontrés en demi-finale mais la somme n’a pas été versée, car l’UEFA a annulé cette clause qu’elle a jugée « nulle et inapplicable ».

lexpress.fr

La suite de votre article ci-dessous
 
 
 
 

7. La clause de Fabio Capello

Durant l’été 2013, Lionel Messi a organisé trois matches de charité. Il a engagé l’entraîneur italien Fabio Capello pour jouer le coach durant ces matches en échange de 70’000 euros, d’un vol en classe affaire et d’un séjour dans un hôtel cinq étoiles.

rtl.fr

8. La clause bonne conduite de Thiago Silva

A son arrivée au PSG, Thiago Silva a reçu une clause particulière. Le club parisien a réglé ses 2,5 millions d’euros d’impôts qu’il devait payer en Italie. Le PSG lui a également proposé 33’333 euros par saison s’il se tenait comme il faut, sans dire du mal du club parisien ni des choix tactiques de son coach, en étant gentil et en se mettant à la disposition des supporters.

20minutes.fr

9. La clause bonne conduite de Mario Balotelli

Mario Balotelli est un joueur tempétueux qui a enchaîné les attitudes provocatrices, les insultes envers les arbitres et les altercations durant les entraînements. Lors de son transfert en août 2014, le club de Liverpool lui a fait signer une clause de bonne conduite avant son intégration. Il devait toucher un million de livres, soit 1,2 million d’euros, s’il respectait les règles de bonne conduite que le club lui imposait.

zeenews.india.com

La suite de votre article ci-dessous
 
 
 
 

10. La clause panini de Neymar

La marque italienne Panini a signé un contrat avec différents grands joueurs de foot tels que Neymar. Le joueur brésilien devait toucher 50’000 dollars pour la livraison de 600 vignettes de panini qu’il a dédicacées.

gala.fr

11. La clause « Réduction de contrat » de Marcelo Bielsa à l’OM

L’entraîneur Marcelo Bielsa a exigé une clause particulière avant de quitter l’Olympique de Marseille en 2014. Elle devait lui permettre de partir du club marseillais au bout d’une seule saison au lieu des deux saisons que la LFP exige au minimum des entraîneurs.

 

lemeilleurdupsg.com

12. La clause « Jet privé » pour Samuel Eto’o à Anzhi Makhachkala

En 2011, Samuel Eto’o a été transféré de l’Inter Milan au club russe de l’Anzhi Makhachkala pour un contrat de trois ans. Son transfert s’est élevé à 27 millions d’euros et s’accompagnait d’une clause jet privé ou hélicoptère exigée par le footballeur pour assurer son transport depuis Moscou vers Makhachkala.

lecourrierderussie.com

La suite de votre article ci-dessous
 
 
 
 

13. La clause « anti-PSG » pour Paul Pogba à la Juventus

Quand Paul Pogba était encore à la Juventus, son club a ajouté une clause libératoire anti-PSG dans son contrat. Celle-ci stipulait que le club parisien devait payer 80 millions d’euros s’il voulait obtenir Pogba. Les autres clubs pouvaient l’avoir pour 70 millions d’euros.

metro.co.uk

14. La clause « boîte de nuit » pour Ronaldinho à CR Flamengo

En 2011, Ronaldinho a intégré le club brésilien CR Flamengo. Pour l’occasion, il a demandé une clause lui permettant d’aller en boîte de nuit deux soirs dans la semaine. Évidemment, son club l’a acceptée !

colunadoflamengo.com

15. La clause d’Alvaro Morata

Quand Alvaro Morata a rejoint la Juventus, il a hérité d’une clause activable à la fin des saisons 2015/16 ou 2016/17 s’il réussissait à s’imposer en tant qu’attaquant dans le club italien.

Skysports.com

La suite de votre article ci-dessous
 
 
 
 

16.   La clause « Ballon d’Or » pour Angel Di Maria

Avant d’arriver au PSG, Angel Di Maria a été racheté par Manchester United au Real Madrid pour 75 millions d’euros. Son contrat contenait une clause stipulant que le MU devait payer cinq millions d’euros à son ancien club du Real Madrid si Di Maria gagnait le Ballon d’Or. Un exploit qu’il n’a malheureusement pas réussi.

independent.co.uk

17. La clause « durée de match » pour  Alex Oxlade-Chamberlain à Southampton

Alex Oxlade-Chamberlain a quitté Southampton pour Arsenal en 2011. A son départ, Southampton a fixé une clause confidentielle stipulant qu’Arsenal devait lui verser 12’500 euros chaque fois qu’Oxlade-Chamberlain jouait 20 minutes ou plus pendant un match.

Skysports.com

18. La clause « retour à la case départ » en cas de blessure pour Radamel Falcao au MU

Radamel Falcao a quitté l’AS Monaco pour rejoindre le Manchester United en 2014/15. Durant la saison 2013/14 à Monaco, Falcao a été blessé au genou et n’a pas pu jouer. Pour éviter une telle situation, MU a inclus une clause « retour à la case départ » dans son contrat. Cette clause stipulait que Falcao devait immédiatement retourner dans son ancien club si son genou rechutait.

SoccerScout.com

La suite de votre article ci-dessous
 
 
 
 

19. La clause « refus d’embarquer » pour Denis Bergkamp à Arsenal

En arrivant à Arsenal, le Hollandais Denis Bergkamp a exigé une clause « refus d’embarquer » pour ne pas avoir à prendre l’avion à cause de sa phobie de ce mode de transport. Sa peur de l’avion lui a valu le surnom de « Hollandais non-volant ».

101greatgoals.com

20. Les clauses « placement sur le terrain » et « venue d’amis » pour Neymar au Barça

En arrivant au Barça, Neymar a ajouté deux clauses à son contrat. La première stipulait qu’il devait recevoir 2,5 millions d’euros s’il ne contestait pas les choix de son entraineur à propos de son placement sur le terrain. Dans la seconde, il a demandé la permission d’inviter ses amis brésiliens à Barcelone tous les deux mois aux frais du Barça.

mercato365.com

21. La clause « à 1 milliard d’euros » pour Cristiano Ronaldo au Real Madrid

Pour décourager tous les clubs qui veulent mettre la main sur sa superstar Cristiano Ronaldo, le Real Madrid a fixé une clause libératoire d’un milliard d’euros dans son contrat.

football365.fr

La suite de votre article ci-dessous
 
 
 
 

22. La clause « anti-morsure » pour Luis Suarez au FC Barcelone

Durant le Mondial de 2014, Luis Suarez a mordu le joueur Chiellini. Pour éviter que cela ne se reproduise, le FC Barcelone où il a été transféré lui a fait signer une clause anti-morsure. Depuis, Suarez ne peut plus mordre un seul joueur sans écoper d’une sanction exemplaire.

eurosport.fr

23. La clause « interdiction de voyager dans l’espace » de Stefan Schwarz à Sunderland

En 1999, le Suédois Stefan Schwarz a rejoint le club de Sunderland pour 6 millions d’euros. Son nouveau club lui a fait signer une clause lui interdisant tout voyage dans l’espace jusqu’à la fin de son contrat. C’était pour éviter que Schwarz ne mette à exécution son souhait d’aller dans l’espace en 2002.

Skysports.com

24. La clause sur les moutons de Sam Hammam aux Dons

Sam Hammam, le président du club anglais des Dons, a glissé des clauses très inhabituelles dans les contrats de ses joueurs et de ses managers. Si son équipe perdait par plus de cinq buts d’écart, tout le staff ainsi que les joueurs devaient manger du cerveau, des tripes ainsi que des parties intimes de mouton.

dailymail.co.uk

La suite de votre article ci-dessous
 
 
 
 

25. Le bonus « vache à lait » de Kennedy Mweene

Durant la Coupe d’Afrique des nations 2010, le gardien de but zambien Kennedy Mweene a arrêté un penalty tiré par le Ghana. Pour l’honorer, le roi Kanyesha lui a offert 250 hectares de terre en friche ainsi que deux vaches à lait.

soccerladuma.co.za

26. La clause « anti-ski »de Stig Inge Bjørnebye à Liverpool

Stig Inge Bjørnebye est arrivé à Liverpool en 1992. Durant une conférence de presse, il a avoué avoir un faible pour le saut à ski et vouloir suivre les pas de son père qui était sauteur olympique norvégien. Puisque ce sport pouvait entraver ses performances au football, Liverpool a inclus une clause anti-ski dans son contrat. Cela l’obligeait à rester à plus de 200 mètres d’une station de ski.

express.co.uk

27. La clause « anti-Bush » de Bernd Stange en Irak

En juillet 2002, l’Allemand Bernd Stange est devenu sélectionneur de l’équipe nationale irakienne de football. Il a ajouté une clause sécuritaire anti-Bush à son contrat. Selon cette dernière, Bernd Stange devait pouvoir quitter immédiatement l’Irak si le président américain Georges Bush finissait par déclarer la guerre à ce pays.

tagesspiegel.de

La suite de votre article ci-dessous
 
 
 
 

28. Le « bonus bière » d’Ivica Vastić à la Das Team

Durant l’Euro 2008, l’attaquant de la Das Team Ivica Vastić a réussi à marquer un but contre la Pologne. Ottakringer, une grande marque de bière autrichienne, lui a offert un approvisionnement de bière gratuit à vie. La Fédération Autrichienne de football a pourtant refusé son offre.

Meinbezirk.at

29.  Le « bonus rhum » de l’équipe de Trinité-et-Tobago

Pendant le Mondial 2006, les joueurs de l’équipe de Trinité-et-Tobago se sont vu promettre 247 litres de rhum local qu’ils pourraient se partager entre eux s’ils réussissaient à battre l’Angleterre. L’équipe a perdu 0-2 face aux Britanniques et le stock de rhum a été jeté à la mer.

lapresse.ca

30. La clause « anti-poids » de Neil Ruddock à Swindon

Neil Ruddock, ex-défenseur de Swindon, a fini par être renvoyé de son club, car il n’a pas respecté sa clause anti-poids. En effet, ce joueur robuste et rugueux n’avait pas le droit de dépasser un certain poids sous peine d’expulsion. Il a pourtant grossi et n’est plus rentré dans les 86 shorts que son club possédait.

90min.com

 

Lire l'article

Non classifié(e)

FIFA : Seedy Kinteh suspendu pour corruption

Publié

le

L’ancien président de la fédération gambien est suspendu

@Getty

Seedy Kinteh est suspendu pour 4 ans de «toutes activités liées au football» autant au niveau national que mondial, a annoncé la FIFA ce mardi. Des faits de «corruption» seraient reprochés à l’ex-président de fédération.

De plus, il est condamné à une amende de 200 000$ ( 175 000€ environ).

Lire l'article

Non classifié(e)

Nani (Sporting CP) encore blessé

Publié

le

Lors du match contre le Nacional Merida, l’attaquant portugais a été contraint de sortir pour blessure. Ancien du Manchester United ou encore de Valence, il souffre malheureusement d’une blessure aux abducteurs de la jambe gauche.

Nani @Presse Sport

Lire l'article

Galeries

Le foot, une affaire de famille !

Publié

le

Par

Le foot est une affaire de famille. Pour preuve, les joueurs ainsi que les entraîneurs de foot ont de plus en plus de liens de parenté. Des plus connues aux moins connues, voici les familles qui jouent dans l’univers du ballon rond.

1. Zinedine Zidane et Enzo

En 2016, l’entraîneur du Real Madrid Zinedine Zidane a convoqué son fils Enzo (22 ans) pour jouer durant un match officiel du club madrilène. Son fils Lucas Zidane joue également au foot et est gardien de but. Tous deux semblent aussi doués que leur père !

goal.com

Lire l'article

Tendance