Suivez-nous
 
 

Le penalty raté par CR7 fait beaucoup parler en Italie | Revue de presse

Publié

le

Une mise en bouche qui donnait bien envie. Avant d’attaquer le plat principal et un multiplex de 6 rencontres, la Serie A avait prévu un apéritif presque 5 étoiles pour cette 12e journée. Et le moins que l’on puisse dire, c’est qu’il était alléchant sur le papier alors que la Juventus, multiple tenante du titre, recevait l’Atalanta et son jeu décomplexé. Mais, au coup d’envoi, les résultats de chacune des deux équipes étaient quelque peu fades. Bien qu’invaincus, les hommes de Pirlo pointaient à la 4e place au classement. De son côté, la Dea baignait dans le ventre mou, au 9e rang et assez loin des sommets de la Serie A.

Et pour recoller à l’AC Milan, les Bianconeri restaient fidèles à leur 4-4-2 avec les entrées de Danilo, Arthur et Morata dans le 11, mais sans Adrien Rabiot. Gian Piero Gasperini lui non plus n’a pas dérogé à son habituel 3-4-3, en laissant une nouvelle fois Papu Gomez sur le banc, remplacé par Malinovskiy. Et dans ce choc, les 22 acteurs ont bien mis les ingrédients pour offrir un grand match de football. Désireux de mettre rapidement la pression à la Vieille Dame, les visiteurs obtenaient la première opportunité par une frappe de Pessina (4e), mais Ronaldo répondait peu de temps après un contre et un tir trop enlevé (5e).

Des gardiens bien chauds
C’est d’ailleurs dans ce registre que les Turinois se montraient le plus dangereux, avec notamment une énorme occasion gâchée par Morata et Ronaldo (12e). Peu de round d’observation mais pas mal d’espaces pour les milieux de terrain qui permettaient à chaque attaque de se créer des positions de frappes, mais qui n’épargnaient pas les mauvais coups, alors qu’Arthur a été remplacé par Rabiot (27e). Plus à l’aise en attaque rapide, la Juve a pu profiter d’une perte de balle haute pour ouvrir le score, grâce à une frappe magnifique de Chiesa (1-0, 29e). Côté Atalanta, ni un face à face pour Zapata (33e), ni un tir proche du poteau puis un coup-franc de Malinovskiy (38e et 41e) ne parvenaient à battre Szczesny avant la mi-temps.

Pour redémarrer le match, Morata butait devant Gollini (48e), comme pour symboliser la prise de contrôle du ballon. Mais c’est bien l’Atalanta qui marquait le deuxième but du match avec un boulet de canon de Freuler (1-1, 57e). Tout d’un coup, le match était relancé mais aurait pu rebasculer si Ronaldo n’avait pas vu son penalty stoppé par Gollini (61e). Szczesny allait lui aussi se distinguer sur une tête de Romero (73e) puis une frappe de Gomez (82e). Avec des gardiens bien en vue, cette rencontre ne nous a pas laissés sur notre faim même si le résultat ne semble ravir personne en ne désignant pas de vainqueur. Ainsi, la Juve occupe la 3e place du classement alors que la Dea reste en milieu de tableau, au 8e rang.

Pour ne plus rien manquer des nouvelles vidéos Foot Mercato :
Abonne-toi ! ► http://www.youtube.com/c/mercato?sub_confirmation=1

Notre site Internet ► www.footmercato.net

#TeamFootMercato

Lire l'article
 
 

Tendance

 
881 JEUNES EN LIGNE
Pause Fun Pause People Pause Sport Pause Foot Foot Espagnol Food Powa Zone Actu JeuxVideo.lol Breakflip My Bad Hebdo Ciné Hebdo Tech