Suivez-nous
 
 

OFFICIEL : Jorge Sampaoli quitte le Brésil et arrive à l’OM | Revue de presse

Publié

le

Depuis le 16 février dernier, Foot Mercato vous indique que Jorge Sampaoli est à deux doigts de s’engager avec l’Olympique de Marseille. Désireux de trouver au plus vite un successeur de choix à André Villas-Boas, Pablo Longoria a donc misé sur l’entraîneur argentin de l’Atlético Mineiro. Un technicien à qui l’OM a offert un contrat jusqu’en 2023. Reste maintenant à savoir quand l’ancien sélectionneur du Chili et de l’Argentine débarquera sur le Vieux port. Mais ça ne devrait pas traîner.

Hier, à l’occasion de l’avant-dernier match de championnat de son équipe contre Recife, Sampaoli s’est tristement distingué en faisant irruption sur la pelouse pour aller insulter l’abriter de la rencontre. Logiquement expulsé, le coach du Galo ne sera sûrement pas de la partie pour le dernier match de la saison contre Palmeiras. Annoncé à Marseille à la fin de la semaine, Sampaoli a-t-il délibérément pété les plombs pour mettre un terme au plus vite à son aventure brésilienne ? On ne le saura sans doute jamais.

Un style de jeu séduisant…
Quoi qu’il arrive, l’heure est donc au bilan de l’autre côté de l’Atlantique. Bientôt de retour en Europe, Sampaoli vient de boucler deux ans au pays auriverde (à Santos et à l’Atlético Mineiro). Sur le papier, le technicien sud-américain n’a remporté qu’un seul titre : le championnat Mineiro en 2020. Sur le terrain, l’Argentin a quand même laissé un héritage marquant. Très apprécié par son goût du jeu offensif, le futur coach phocéen avait séduit les foules, notamment après avoir hissé Santos au rang de vice-champion du Brésil en 2019 malgré un effectif restreint.

Troisième de la Série A avec l’Atlético Mineiro, Sampaoli a là encore conquis du monde grâce à son style porté vers l’attaque. Cependant, hormis son caractère explosif, sa gestion a quelque peu terni son bilan brésilien. UOL Esporte explique pourquoi. Lors de ses passages à Santos et à l’Atlético Mineiro, ce dernier a obtenu pas moins de 32 M€ pour des renforts. Une somme qui peut paraître dérisoire pour certains clubs européens, mais qui est plus que conséquente au Brésil, où ce sont souvent les partenaires des clubs qui mettent la main à la poche.

… mais un appétit trop féroce pour les recrues
Critiqué pour être un entraîneur toujours en demande de recrues, Sampaoli le gourmand a agacé lorsqu’il a rapidement écarté quelques-uns de ses renforts. Ce fut le cas de Christian Cueva (16 matches), Fernando Uribe (11 matches) à Santos et de Léo Sena à l’Atlético par exemple. Le Peixe s’est d’ailleurs mis dans le rouge pour Sampaoli puisqu’une partie de l’argent perçu avec le transfert de Rodrygo au Real Madrid (45 M€) a été utilisée pour financer la campagne de recrutement au lieu de payer les dettes du club. Résultat : le club de cœur de Pelé et de Neymar risque aujourd’hui d’être privé de recrutement par la FIFA à cause de ses problèmes financiers.

Ce qui explique aussi le clash entre la direction de Santos et Sampaoli quand ce dernier est parti. Car il ne faut oublier qu’en plus de tous ces renforts, l’Argentin avait réclamé une enveloppe de 15 M€ supplémentaires pour s’armer avant la Copa Libertadores ! Une requête jugée surréaliste par ses ex-dirigeants qui lui avaient déjà offert 14 recrues ! A l’Atlético Mineiro, même scénario. Sampaoli a réclamé 13 renforts et son club a dépensé près de 23 M€ pour le résultat que l’on connaît. A Marseille, outre l’arrivée d’un coach au tempérament bouillant, l’OM ferait donc peut-être bien de prévenir son futur homme fort que Frank McCourt n’ouvre plus les vannes pour un recrutement massif…

Pour ne plus rien manquer des nouvelles vidéos Foot Mercato :
Abonne-toi ! ► http://www.youtube.com/c/mercato?sub_confirmation=1

Notre site Internet ► www.footmercato.net

#TeamFootMercato

Lire l'article
 
 

Tendance

 
1 542 JEUNES EN LIGNE
Pause Fun Pause People Pause Sport Pause Foot Foot Espagnol Food Powa Zone Actu JeuxVideo.lol Breakflip My Bad Hebdo Ciné Hebdo Tech