Suivez-nous
 

Ligue 1

Le tweet de Michy Batshuayi après l’expulsion de Neymar

Publié

le

L’Ancien joueur de l’OM, Michy Batshuayi, n’a pas hésité à prendre parti pendant le classique. Aujourd’hui joueur de Chelsea, le belge n’a pas le tweet dans sa poche, et a clairement fait comprendre qu’il supportait toujours l’OM en France.

Comme toujours, le match se jouait aussi sur les réseaux sociaux. Beaucoup de supporters et stars du foot ont réagi lors d’un Classique qui a tenu toutes ses promesses. Une rencontre, que n’a pas terminé Neymar, qui a écopé d’un deuxième carton jaune synonyme d’expulsion, après avoir bousculé Lucas Ocampos, pas exempt de tout reproche. Une attitude que n’a pas apprécié Michy Batshuayi, qui s’est réjouit de l’expulsion du Brésilien, et qui a voulu le faire savoir. Un tweet qui a suscité la réaction de nombreux supporters parisiens, venus taquiner le joueur des Blues sur son statut de remplaçant à Chelsea.

Un autre ancien de l’OM, parti lui aussi en Angleterre, a lui aussi réagi pendant le classique de la Ligue 1. Benjamin Mendy, latéral gauche passé également par Monaco a montré son soutien à ses anciens coéquipiers, et en particulier à Florian Thauvin, deuxième buteur Marseillais. L’international français lui a répondu directement sur le réseau social en appelant Mendy par son surnom : « Mon requin ! ». On sait maintenant que les deux joueurs sont restés très proches. Tous les deux convoqués régulièrement en sélection, ils ne devraient cependant pas se retrouver en Équipe de France lors du prochain rassemblement des bleus. Benjamin Mendy est en effet toujours souffrant de sa blessure au genou. Le 23 septembre dernier, contre Crystal Palace, le citizen s’est fait une rupture du ligament antérieur croisé du genou droit lors d’un contact avec Andros Townsend.

Lire l'article

Ligue 1

Naples : Jean-Michel Seri est sur la liste

Publié

le

Par

Naples veut recruter Seri

Jean-Michel Seri devrait quitter l’OGC Nice cette saison pour Naples, après l’échec de son transfert l’année passée au FC Barcelone.

Jean-michel seri interesse naples

Jean-Michel Seri sous le maillot de l’OGC Nice

Le milieu de terrain ivoirien devrait bel et bien quitter la côte d’Azur cette saison. Si son transfert au FC Barcelone a finalement bloqué pour multiples raisons et volontairement par l’OGC Nice, c’est désormais le Napoli qui souhaite l’enrôler rapidement.

Selon la presse niçoise, le club italien transmettra très prochainement une offre sérieuse pour Jean-Michel Seri. Cependant, le prix de sa clause est fixé à 40 millions d’euros. Il faudra sortir le chéquier pour s’offrir le joueur du Gym.

Lire l'article

Ligue 1

OGC Nice : Marlon retourne en Catalogne

Publié

le

Par

Marlon retourne au Barça

Prêté par le FC Barcelone pour deux années à l’OGC Nice, Marlon Santos rentrera plus tôt que prévu en Catalogne.

Marlon quitte l'OGC Nice

Marlon Santos sous le maillot du FC Barcelone @Sport

Marlon Santos avait été prêté par le Barça la saison passée à l’OGC Nice pour deux ans, lui qui manquait cruellement de temps de jeu. Ce jeudi, le club azuréen a convenu un accord avec le club espagnol pour rapatrier le défenseur brésilien un an avant la fin de son prêt.

Ce dernier a disputé 23 matchs de Ligue 1 et s’est montré très utile dans l’effectif de Lucien Favre au cours de la saison. Selon Mundo Deportivo, le FC Barcelone prévoit de ne pas conserver le joueur, et de le vendre à son retour.

Lire l'article

Ligue 1

PSG : Le verdict du fair-play financier

Publié

le

Par

Le PSG a le verdict du fair play financier

L’UEFA vient de rendre son verdict concernant le fair-play financier et a décidé de ne pas sanctionner le PSG.

Le fair play financier rend son verdict

Nasser al khelaïfi, salue les supporters en tribunes @Eurosport

Le Paris Saint-Germain ne sera pas sanctionné. L’instance de contrôle financier de l’UEFA vient de rendre son verdit, après cinq jours de longues discussions. Le club parisien ont fait très attention de ne pas franchir la barre des 30 millions d’euros de déficit sur les trois dernières saison, surveillé de très près, pour respecter le fair-play financier.

Si les Parisiens s’en sortent bien, les dirigeants devront vendre plusieurs joueurs d’ici la fin du mois, pour éviter de se mettre en difficulté pour la saison prochaine.

Lire l'article

Tendance