Suivez-nous
 
 

Ligue 1

Les véritables métiers des présidents des clubs français

Publié

le

Tous les amateurs de foot connaissent leurs noms et les clubs qu’ils dirigent d’une main de fer. Mais très peu connaissent quel est le véritable métier qu’exerce les présidents des clubs français. Pause Foot vous propose de les découvrir en image :

1 – Bernard Joannin – Amiens SC

Ancien professeur de gymnastique devenu entrepreneur à succès, il quitte son métier d’origine à 39 ans pour ouvrir un premier magasin d’articles de sport. Il fonde alors Prosport qui deviendra par la suite le plus gros franchisé Intersport de France avec plus de 30 magasins employant plus de 1 000 salariés.

2 – Saïd Chabane – Angers SCO

Ce diplômé d’une école d’ingénieur a fondé le groupe agroalimentaire Cosnelle, spécialisé dans la charcuterie et les salaisons. Il est également repreneur d’Angers Télé, et élu à la CCI sarthoise

3 – Stéphane Martin – Girondins de Bordeaux

Stéphane Martin est diplômé de l’ENSTA ParisTech, de l’université Paris VI et de Sciences Po Paris. En 1995, il intègre Indosuez, puis le groupe Crédit agricole jusqu’en 2010. Ensuite, il est nommé chef d’équipe produits dérivés à Madrid, de la banque Santander.
Le 9 mars 2017, il succède à Jean-Louis Triaud à la présidence du club.

La suite de votre article ci-dessous
 
 
 
 

4 – Jean-François Fortin – SM Caen

Diplômé de l’École nationale de l’industrie laitière et agroalimentaire en 1969, il devient directeur commercial de la Colagaco en 1973. En janvier 2017 Jean-François Fortin annonce le rachat de YéO et devient leader sur le marché du yaourt bio.

5 – Olivier Delcourt – Dijon FCO

À l’âge de dix-sept ans, il reprend l’entreprise Drouard que son père dirigeait. Huit ans plus tard, il reprend la société Dijonnaise de Voies Ferrées en compagnie de deux associés. Aujourd’hui, Olivier Delcourt est président du Dijon FCO, président de l’entreprise Dijonnaise de Voies Ferrées et président de l’entreprise H 26.

6 – Bertrand Desplat – En Avant Guingamp

Bertrand Desplat est Président de l’En Avant de Guingamp (EAG) depuis juin 2011. Diplômé de Brest Business School, il débute sa carrière en 1993 au sein du groupe Procter & Gamble, en tant que commercial terrain. Il en gravit progressivement les échelons jusqu’à occuper le poste de directeur commercial.

La suite de votre article ci-dessous
 
 
 
 

7 – Gérard Lopez – LOSC

Dans les années 1990, Gérard Lopez cofonde Mangrove Capital Partners, un des trois plus gros investisseurs en Europe dans les technologies. Il a été président de l’écurie de Formule 1 Lotus F1 Team de 2009 à 2015 dont il n’est plus qu’actionnaire minoritaire et administrateur. Il préside Genii Capital et est également PDG de Nekton, une société d’investissement dans le secteur de l’énergie où il passe la majorité de son temps.

8 – Bernard Serin – FC Metz

Ingénieur de formation, il est le président-directeur général de la société Cockerill Maintenance & Ingénierie, usine sidérurgique qui fait partie du géant Arcelor Mittal. Parallèlement, Bernard Serin investit dans le club du FC Metz en 2006, devenant vice-président exécutif du club en 2008. En 2009 Carlo Molinari lui passe le flambeau de la présidence.

9 – Dmitri Rybolovlev – AS Monaco

En 2016 il est classé 166e homme le plus riche du monde avec une fortune de 7,7 milliards de dollars. Médecin de formation, Rybolovlev bâtit sa fortune au début des années 1990 en rachetant des parts d’entreprises étatiques, principalement dans la région de Perm, et en s’associant avec des figures locales de la politique et du crime organisé.

La suite de votre article ci-dessous
 
 
 
 

10 – Laurent Nicollin – Montpellier Hérault Sport Club

En 1993, après avoir échoué à deux reprises à son baccalauréat, Laurent Nicollin intègre le groupe Nicollin, fondé par son grand-père en 1945. Il déclare avoir commencé avec des jobs d’été dans l’entreprise de son père. En 2002, il est nommé président délégué du Montpellier Hérault Sport Club.

11 – Waldemar Kita – FC Nantes

Opticien de formation, Waldemar Kita a fondé la société Cornéal, devenue, vingt ans plus tard, le premier groupe français de conception et fabrication de lentilles intraoculaires. Waldemar Kita a vendu Cornéal en décembre 2006 à la société américaine Allergan, pour 170 millions d’euros. Il devient finalement propriétaire et président du FC Nantes en août 2007.

12 – Jean-Pierre Rivière – OGC Nice

En 1996, il fonde puis dirige Iselection, une plateforme immobilière qui sélectionne des programmes immobiliers auprès de promoteurs et se charge de leur commercialisation. En 2011, il investit 11 à 12 millions d’euros dans la SASP Olympique gymnaste club Nice Côte d’Azur, ce qui lui permet d’acquérir 51 % des actions du club de football. Le 11 juillet 2011, il devient président du directoire de l’OGC Nice.

La suite de votre article ci-dessous
 
 
 
 

13 – Jacques-Henri Eyraud – Olympique de Marseille

Jacques-Henri Eyraud est un homme d’affaires ainsi qu’un patron de presse français, possédant notamment Turf-Editions qui regroupe des journaux tels que : Paris-Turf, Bilto, Tiercé Magazine, Paris-Courses, Week-End, Loto Foot… Il a travaillé pour Euro Disney de 1991 à 1996 en tant que de directeur de la communication avant de rejoindre le Club Med. En 2016, il devient le président du directoire de l’Olympique de Marseille.

14 – Jean-Michel Aulas – Olympique Lyonnais

En 1983, il fonde, avec Jean-Claude Sansoe, « Cegid » entreprise spécialisée dans les progiciels de gestion et de comptabilité. Il met très rapidement sur le marché un catalogue de logiciels de gestion conforme au nouveau plan comptable. En octobre 2007, Jean-Michel Aulas cède Cegid à la société Groupama.

15 – Nasser Al-Khelaïfi – Paris Saint Germain

En 2006, Nasser Al-Khelaïfi devient directeur général de Al Jazeera Sport avec qui il crée 14 chaînes et obtient les droits de diffusion d’une cinquantaine de compétitions sportives pour l’Afrique, le Moyen-Orient. En 2011, il devient d’abord président du conseil de surveillance du PSG puis président-directeur général du club.

La suite de votre article ci-dessous
 
 
 
 

16 – Roland Romeyer – AS Saint-Etienne

Titulaire à 18 ans du Brevet Supérieur d’Étude Commercial. Son amour du football le pousse très vite à prendre des responsabilités au sein du club de football de Pont-Salomon, club duquel il devient très vite Président. Il y rencontre M. Charrel qui deviendra son directeur à SACMA Agencements. Par la suite, il prendra la direction d’un autre club de football à Saint-Ferréol-d’Auroure avant un retour aux affaires économiques: la reprise en main de l’entreprise stéphanoise SACMA en 1981.

17 – Olivier Létang – AS Rennes

Joueur de football professionnel en tant que milieu de terrain au Stade de Reims avec lequel il joue 77 matchs et marque 4 buts en championnat, Olivier Létang participe en 2002 à la remontée du club champenois de division CFA2 en Ligue 2. Il fait partie du top 10 des joueurs ayant joué le plus de matchs avec l’équipe première du Stade de Reims. Il raccroche les crampons en mai 2004, après une seconde accession en ligue 2.

18 – Marc Keller – RC Strasbourg

Très intéressé par le management du sport et à peine retraité, Marc Keller est appelé en 2001 par Patrick Proisy pour devenir manager général du Racing Club de Strasbourg. En juin 2012, il rachète avec dix autres actionnaires le RC Strasbourg à peine remonté en Championnat de France Amateur. Il devient président du club alsacien dont l’objectif est de le ramener dans le monde professionnel.

La suite de votre article ci-dessous
 
 
 
 

19 – Olivier Sadran – Toulouse FC

En 1990, il crée une entreprise de restauration pour les ouvriers du bâtiment qu’il revend quelques années plus tard à Sodexo. En 1996, avec la déréglementation du marché aérien, il crée Catair, une société de catering basé à l’aéroport de Toulouse Blagnac, qui va rapidement se développer et s’étendre à d’autres plates-formes aériennes françaises.

20 – Daniel Masoni – Estac Troyes

Daniel MASONI dirige 12 entreprises, son mandat principal est Gérant au sein de l’entreprise BETON 89 qui évolue dans le secteur d’activité de l’Immobilier. Il possède également une société spécialisée dans la sécurité, l’événementiel et la formation récemment implantée au Luxembourg.

21 – Francis Graille – AJ Auxerre

Correspondant local de l’AFP au Puy, puis responsable régional du groupe NRJ, il découvre la télévision à Télé Lyon Métropole où il est l’adjoint de Jérôme Bellay. Il fonde ensuite Concept TV puis Visual TV, société de production de télévision très liée à Canal +.

La suite de votre article ci-dessous
 
 
 
 

22 – Thierry Schoen – La Berrichonne de Chateauroux

Il est à la tête de l’entreprise de distribution de boissons de son père avec son frère Patrick. La société Schoen est le plus vieux partenaire de la « Berri ». Dès 1952 en fondant sa société, son père devient le premier sponsor du club. Par la suite, il en devient le directeur sportif. Logiquement lorsque Michel Denisot créé la société anonyme à objet sportif pour gérer la section professionnelle, l’entreprise devient actionnaire.

23 – Claude Michy – Clermont Foot

Il est le créateur et président de PHA Claude Michy Manager depuis 1994, et organise de nombreux évènements sportifs, notamment dans le domaine de la course automobile, comme le Grand Prix de France moto.

24 – Vincent Volpe – Havre Athletic Club

Entre le Texas et la France, cet américain a choisi le Havre. Et plus précisément le HAC, le club doyen du football français.  L’homme d’affaires a connu Le Havre lorsqu’il a été muté à l’usine Dresser. D’ingénieur, il y est vite devenu le big boss. Il va ensuite épouser la fille d’anciens commerçants havrais, puis vendre ses parts de Dresser et investir 10 millions d’euros dans le Havre Athlétique Club.

La suite de votre article ci-dessous
 
 
 
 

25 – Arnaud Pouille – RC Lens

Pendant 17 ans, il travail dans la régie publicitaire et l’institution dans le rugby. Arnaud est un ancien secrétaire général de la Ligue nationale de rugby, Il est aussi président et fondateur de l’entreprise HFS.

26 – Loïc Fery – FC Lorient

À sa sortie de HEC, il rejoint la Société générale, où il devient responsable de l’activité dérivés de crédit en Asie à Hong Kong. Il y restera cinq ans. En 2000, il contribue à créer Asiabooster qui est une société qui accompagne les start-up européennes en Asie. En 2001, il rejoint le Groupe Crédit Agricole, où il devient un des responsables de la banque d’investissement du groupe Calyon et membre du cercle des dirigeants du Groupe Crédit Agricole.

27 – Jacques Rousselot – AS Nancy-Lorraine

Sur le plan professionnel, il a été P-DG du centre E.Leclerc de Vandœuvre-lès-Nancy (Meurthe-et-Moselle) pendant plus de vingt ans et de l’entreprise E.Leclerc Voyages depuis 1991.

La suite de votre article ci-dessous
 
 
 
 

28 – Rani Assaf – Nimes Olympique

Directeur technique et le responsable du réseau de la société Free. Il est l’un des créateurs de la Freebox avec Sébastien Boutruche. Moins médiatique que Xavier Niel, ou encore anciennement Michaël Boukobza, il intervenait plus ou moins régulièrement sur les groupes de discussion de Free, ou la liste de diffusion spécialisée FrNOG..

29 – Karim Fradin – Chamois Niortais

Il a évolué comme milieu défensif et a été le capitaine du club de Niort.

30 – Pierre Ferracci – Paris FC

Il a fondé en 1983 une société de conseil, le Groupe Alpha. Sa filiale Secafi est connue pour ses activités de conseil auprès des instances représentatives du personnel et des comités d’entreprise. En 2007, il a participé à la « commission Attali » « pour la libération de la croissance » en France, et a présidé, en 2008, le groupe multipartite sur la formation professionnelle à la demande de la ministre de l’Économie Christine Lagarde.

La suite de votre article ci-dessous
 
 
 
 

31 – Jean Pierre Caillot – Stade de Reims

Après des études de commerce à l’Ecole Supérieure de Commerce et d’Administration des Entreprises de Nantes (promo 1984), puis à Ohio State University – Colombus, il dirige une entreprise de transports qui porte son nom : la société des Transports Caillot, entreprise de Bétheny qui emploie 1000 salariés dans 9 régions et sur 15 sites.

33 – Ilja Kaenzig – FC Sochaux

De 1994 à 1998, il travaille au Grasshopper Club Zurich1. Le 1er mai 1998, il est nommé chef du centre de formation du TSV Bayer 04 Leverkusen. En décembre 1998 Kaenzig est promu « coordinateur » puis directeur trois ans plus tard le 3 juillet 2002. Le 23 mai 2004, Kaenzig signe un contrat avec Hanovre 961.

34 – Jean-Marc Ettori – FC Tours

Il a été enseignant pendant 2-3 ans avant de se lancer dans la formule 1, qu’il abandonna à la suite d’un accident. De 2005 à 2013, Jean-Marc Ettori est président du club de football de Porto-Vecchio. Le 15 juillet 2013, il prend officiellement la succession de Frédéric Sebag à la présidence du Tours FC.

La suite de votre article ci-dessous
 
 
 
 

35 – Eddy Zdziech – AS Valenciennes

Eddy Zdziech est diplômé d’un DUT Génie Mécanique. Il travaille à Vallourec en mécanique générale, il devient par la suite directeur d’une société commerciale de produits de matériels de soudage. En 2001, il rachète une petite entreprise valenciennoise en difficulté et crée sa holding ZDF qui regroupe 4 métiers : la distribution industrielle, la mécanique générale, la maintenance industrielle sur site et la formation professionnelle. Il fait ainsi passer sa société de 8 à 260 salariés.

 

 

 

Lire l'article

Découverte

Ligue 1 : Et si une équipe surprise la remportait ?

Publié

le

Par

Après un mondial assez mouvementé, les joueurs ont signé leur retour en championnat avec diverses fortunes. Si certaines grandes équipes ont enchainé des performances dignes de leurs niveaux, d’autres moins bien classées produisent des résultats, meilleurs que ceux escomptés. Si certains experts affirment que c’est l’épuisement des grands joueurs ayant participé au mondial Qatar 2022, d’autres pensent que les petites et moyennes équipes sont bien parties pour aller bousculer la hiérarchie. Nous vous présentons ici les principaux outsiders capables de créer la surprise en Ligue 1 cette saison.

Le RC Lens

Le RC Lens est le club qui a créé la plus grande surprise cette saison en trônant à la deuxième place en championnat. En plus des jeunes individualités prometteuses qu’affiche l’équipe cette saison, l’effectif semble très soudé aussi bien sur le plan offensif que défensif. En effet, sur 19 matchs disputés cette saison, le club a signé 13 victoires, 5 nuls et une seule défaite en championnat. Pour ce qui est des statistiques, les coéquipiers de Seko Fofana ont réussi à trouver le chemin des filets à 32 reprises contre 13 réalisations encaissées.

Le club fait d’ailleurs partie des plus sérieux prétendants au titre en championnat selon wesport et vbet d’après leurs données sur la Ligue 1. Les hommes de Franck Haise ont montré un meilleur niveau sur leurs installations puisqu’ils ont pris 30 points sur 44 au total à domicile. Avec 44 points actuellement derrière le Paris Saint-Germain (47), le club semble bien parti pour faire une très belle saison. Cependant, la différence entre les points pris à domiciles et ceux pris à l’extérieur, a de quoi interpeller.

L’Olympique de Marseille

image: pixabay.com

L’OM et éternel rival du Paris Saint-Germain est un habitué du haut de tableau en championnat et ne déroge pas à la tradition cette saison. Les coéquipiers de Dimitri Payet ont réalisé un rendement de 13 victoires, 3 nuls et 3 défaites sur 19 rencontres disputées en championnat cette saison. Tout comme ces joueurs qui ont donné des émotions à la coupe du monde, les Marseillais ont fait de leur mieux pour satisfaire leur public jusqu’ici.

Le point le plus positif à relever est qu’il y a un équilibre certain au niveau des performances fournies par les joueurs cette saison. En effet, sur 42 points obtenus en championnat cette saison, 22 ont été négociés à domicile et 20 à l’extérieur. Les hommes d’Igor Tudor semblent aussi bien à l’aise à domicile que loin de leurs installations. En ce qui concerne les statistiques, l’OM a signé 39 réalisations et en a encaissé 16 sur les 19 matchs de Ligue 1 Uber Eats disputés cette saison.

De telles réalités laissent présager une saison assez positive pour les pensionnaires du vélodrome. L’Olympique de Marseille comptabilise actuellement 42 points au total sur 19 journées derrière le RC Lens (deuxième avec 44 points) et le Paris Saint-Germain (premier avec 47 points). La différence entre le premier et l’OM qui est au bas du podium s’élève à 5 points seulement et cela pourrait donner lieu à une grosse bataille vers la fin de saison pour le titre.

Lire l'article

Découverte

5 grands rôles d’action de Brad Pitt

Publié

le

Par

Icône depuis les années 80, cet interprète bien-aimé est talentueux dans une variété de genres et a joué dans certains des films d’action les plus connus d’une génération.

 

L’action en tant que genre cinématographique est l’un des plus ouverts et des plus vastes, offrant une énorme variété d’expériences et d’histoires différentes. L’action est également le genre qui est le plus propulsé par les grandes stars du cinéma, mais les héros d’action ne se limitent pas aux supermen musclés des années 80 et sont devenus célèbres aujourd’hui.

 

La carrière de Brad Pitt a débuté à la fin des années 80, avec des petits rôles dans des films comme Less Than Zero et No Man’s Land, et des projets télévisés comme Another World. Dans les années 90, il incarnait un vampire aux côtés de Tom Cruise et résolvait des crimes cauchemardesques avec Morgan Freeman. Aujourd’hui, trente ans plus tard, il est l’une des plus grandes attractions du box-office hollywoodien. Alors que son nouveau film, Bullet Train, est sur les écrans dans quelques mois, c’est le moment idéal pour se remémorer certains de ses meilleurs rôles d’action.

1. Tyler Durden (Fight Club)

Cela fait 23 ans que Brad Pitt incarne l’incarnation de la masculinité toxique, et c’est toujours l’une des performances les plus fascinantes et les plus emblématiques de sa carrière. Pitt est parfait dans ce rôle, et un pourcentage énorme de la popularité durable de ce film vient de la façon dont il livre ses paraboles déséquilibrées.

 

Le fanbase hardcore de Fight Club a largement ruiné le plaisir du public de l’adaptation iconique de David Fincher, mais le film reste extrêmement bien exécuté. Qu’il s’agisse de bagarres intelligentes dans la cave d’un bar crasseux ou d’actes terroristes fous, Durden est une présence d’action extrêmement convaincante. C’est l’un des rôles qui a fait la carrière de Pitt, et quelle que soit la réputation du scénario, la performance de Pitt en tant que diable sexy sur l’épaule d’Ed Norton est parfaite. Pitt n’a pas l’occasion de jouer le rôle du méchant assez souvent, et même si le film ne le présente pas comme tel pendant les quatre-vingt-dix premières minutes, sa performance reste excellente.

 

2. Robert « Rusty » Ryan (Ocean’s Eleven) 

Le voleur Danny Ocean est sorti de prison, mais à peine 24 heures se sont écoulées qu’il est déjà en train de planifier le casse du casino le plus élaboré de l’histoire. Il veut voler 160 millions de dollars américains à trois des casinos les plus prospères de Las Vegas. Tous ces casinos appartiennent à un homme d’affaires élégant mais violent, Terry Benedict, qui ne rêve que de rencontrer Tess, l’ex-femme de Danny Ocean.

 

En une seule nuit, Danny sélectionne une équipe de onze « experts » capables de mener à bien ce vol audacieux. Dans l’équipe d’Ocean, il s’avère être un tricheur de cartes de premier ordre, un jeune voleur à la tire habile et un destructeur de génie. Pour réussir ce casse fou et compliqué, Ocean va devoir risquer sa vie.

 

Le film est parfait pour les fans de films de casino. Si c’est le cas, vous serez peut-être intéressé par la lecture des meilleurs casinos en France, comme le mummys gold casino, l’un des casinos les plus populaires parmi les joueurs. Qui a de nombreuses machines à sous que vous pouvez jouer gratuitement. 

 

3. Jackie Cogan (Killing Them Softly)

Le film de gangsters néo-noir d’Andrew Dominik de 2012 était un joyau sous-estimé. Dominik avait déjà travaillé avec Pitt dans le sinistre western L’Assassinat de Jesse James par le lâche Robert Ford, et l’avait mis dans le rôle d’un autre tireur d’élite. Cogan est un tueur à gages à la philosophie pacifique, chargé par ses patrons de la pègre de tuer un trio de petits escrocs. Le film, qui se déroule dans le contexte du krach économique de 2008, est riche en commentaires sociaux, parallèlement à la violence des armes à feu.

 

Cogan est sans conteste le personnage principal de l’œuvre, sa philosophie un peu gentille constituant son titre. Pitt se régale des dialogues limités et des scènes d’action musclées ; il se sent tout à fait à l’aise dans cette version moderne du drame classique des gangsters. Peu de gens ont vu ce film, mais Pitt livre une excellente performance.

 

4. Don « Wardaddy » Collier (Fury)

Cinq hommes dans un char Sherman luttent contre l’impossible pour survivre derrière les lignes ennemies dans les dernières semaines de la Seconde Guerre mondiale. Le principe pourrait être ennuyeux, dans la veine des films destinés aux personnes âgées comme Le Pont des espions, mais David Ayer en fait un film à sensations fortes. Pitt incarne le commandant de l’équipage, le sergent-chef Collier, dont la forte volonté et la détermination font de lui une présence dominante.

 

Une grande partie du récit du film concerne le nouveau membre de l’équipage, et les leçons extrêmement sombres de Collier sont la voix froide que le film utilise pour faire passer son message « la guerre, c’est l’enfer ». Pitt est parfait dans le rôle d’un commandant aguerri, et sa performance sinistre est l’un des points forts de cet excellent film.

 

5. Lieutenant Aldo Raine (Inglourious Basterds)

Aldo l’Apache est à la fois extrêmement similaire à Wardaddy et son opposé direct. C’est un autre homme de l’armée américaine, qui commande un groupe hétéroclite derrière les lignes ennemies dans le dernier acte du Troisième Reich, mais le ton est très différent. Aldo Raine est un acteur principal charismatique, avec l’arrogance d’une star de cinéma et la vénération d’un héros populaire. Son accent du sud, son attitude optimiste et sa compétence inébranlable en font l’un des personnages les plus sympathiques de la carrière de Pitt.

 

Aldo Raine prêche une philosophie simple et fait respecter ses principes par une force écrasante et une camaraderie durement forgée. Inglourious Basterds n’est peut-être pas le rôle le plus représentatif de la carrière de Pitt, mais c’est peut-être sa performance la plus agréable à ce jour.

 

6. John Smith (M. et Mme Smith)

Pitt joue aux côtés de sa partenaire d’alors et future épouse Angelina Jolie dans ce thriller d’action amusant sur un couple d’assassins mariés chargés de s’éliminer mutuellement. Le duo s’est retrouvé sous les feux de la rampe, le film faisant partie d’un blitz marketing de mauvais goût sur les deux célébrités. Malgré son impact culturel très différent à l’époque moderne, le rôle de Pitt en tant que mari ennuyé et machine à tuer imparable est excellent.

 

Le scénariste Simon Kinberg, plus connu pour son travail sur la franchise X-Men, met dans la bouche de Pitt suffisamment de répliques insolentes pour remplir le véhicule moyen de Schwarzenegger. La critique acerbe du mariage moderne et de la vie de la classe moyenne supérieure est juxtaposée à l’action au rythme effréné, avec un grand effet. Pitt est un acteur charismatique et convaincant, et son excellente entente avec Jolie fait de ce film d’action de 2005 une aventure agréable.

Lire l'article

Champions League

Vibrez avec la Ligue des Champions !

Publié

le

Par

La crème du football européen

 

Depuis sa création en 1995, la Ligue des Champions est devenue la compétition de club que tout joueur rêve de gagner. Après de nombreuses évolutions, elle met aux prises les meilleures équipes du continent (dont tous les champions nationaux) et comprend désormais deux grandes phases. La première, se déroulant au cours de la première partie de la saison footballistique, s’apparente à huit mini-championnats de quatre équipes. Chaque participant accueillera et se déplacera chez ses trois rivaux. Les deux premiers au classement de chaque poule seront alors qualifiés pour la seconde phase. Le troisième poursuivra son chemin dans une autre compétition appelée la Ligue Europa (ex-C3 ou coupe de l’UEFA). Pour le dernier, en revanche, l’aventure européenne s’achèvera à ce stade.

La seconde phase de la Ligue des Champions est encore plus passionnante. Les seize équipes qualifiées devront passer par des matchs à élimination directe avant d’accéder à la grande finale. Les confrontations seront déterminées par un tirage au sort qui a généralement lieu au mois de décembre. Elles se dérouleront en matchs aller et retour, à l’exception de la finale (une seule rencontre sur un terrain neutre).

 

Pour bon nombre de supporters et d’amateurs du jeu, les mardis et mercredis soir constituent maintenant un rendez-vous incontournable. Il leur suffit d’entendre résonner les premières notes de l’hymne de la Ligue des Champions pour commencer à frissonner de plaisir !

Votre équipe favorite peut remporter le tournoi cette année ou vous avez déjà une petite idée de son futur vainqueur ? Et si vous en profitiez pour gagner un peu d’argent ? Visitez le site web de ce bookmaker pour en savoir plus !

 

Les équipes et joueurs à suivre

Si l’on devait retenir une seule équipe pour symboliser la Ligue des Champion, ce serait assurément le Real Madrid. Le club merengue a déjà remporté le trophée à quatorze reprises. Il est d’ailleurs le tenant du titre, après son brillant parcours lors de la saison 2021-2022 et sa victoire en finale face aux Anglais de Liverpool. Derrière le Real, viennent le Milan AC (7 victoires), Liverpool, le Bayern Munich (6) et son éternel rival, le FC Barcelone (5).

 

Les équipes participant à cette compétition prônent généralement un football offensif, comme le démontrent les statistiques et la récente remise du Ballon d’Or à l’attaquant français du Real Madrid, Karim Benzema. Le record du nombre de buts inscrits en une saison est détenu par Cristiano Ronaldo. Le portugais avait marqué 17 buts lors de la saison 2013-2014 avec (encore !) le Real Madrid. Il occupe également toujours la première position au classement des buteurs de l’histoire de la compétition avec 141 réalisations, devant Lionel Messi (129 buts) et Robert Lewandowski (91 buts). Une nouvelle génération de buteurs semble en capacité de battre un jour de tels records. Parmi les attaquants les plus prolifiques du moment, on retrouve le français Kylian Mbappé (PSG) et le norvégien Erling Haaland (Manchester City).

Lire l'article

Tendance

 
45 JEUNES EN LIGNE
Pause Fun Pause People Pause Sport Pause Foot Foot Espagnol Food Powa Zone Actu JeuxVideo.lol Breakflip My Bad Hebdo Ciné Hebdo Tech