Suivez-nous
 
 

Le foot, une affaire de famille !

Publié

le

Le foot est une affaire de famille. Pour preuve, les joueurs ainsi que les entraîneurs de foot ont de plus en plus de liens de parenté. Des plus connues aux moins connues, voici les familles qui jouent dans l’univers du ballon rond.

1. Zinedine Zidane et Enzo

En 2016, l’entraîneur du Real Madrid Zinedine Zidane a convoqué son fils Enzo (22 ans) pour jouer durant un match officiel du club madrilène. Son fils Lucas Zidane joue également au foot et est gardien de but. Tous deux semblent aussi doués que leur père !

goal.com

2. Luca Marchegiani et Gabriele Marchegiani

Luca Marchegiani est un ancien joueur de la Chievo Verona. Il a évolué au poste de gardien de but dans cette équipe italienne. Son fils Gabriele Marchegiani, aujourd’hui âgé de 21 ans, a suivi ses traces et est le gardien de but de la SPAL. Tel père, tel fils !

goal.com

3. Eusebio Di Francesco et Federico Di Francesco

Eusebio Di Francesco est l’actuel entraîneur de l’AS Roma jusqu’en 2019. Avant d’intégrer ce poste, il a été milieu de terrain de la Louve pendant quatre ans (1997-2001). Aujourd’hui, son fils Federico Di Francesco, âgé de 22 ans, joue également au football et évolue à Bologne en Italie.

goal.com

La suite de votre article ci-dessous
 
 
 
 
 
 

4. Peter Schmeichel et Kasper Schmeichel

Peter Schmeichel était le gardien de but du Manchester City de 2002 à 2003. Cet ex gardien de 53 ans a légué ses performances footballistiques à son fils Kasper Schmeichel qui est aujourd’hui le gardien de but de Leicester City. Kasper est aussi grand et doué que son père !

goal.com

5. Frank Lampard sr. et Frank Lampard jr.

Franck Lampard était le milieu de terrain du club anglais de West Ham. Son fils Frank Lampard jr. a suivi ses traces en devenant milieu de terrain international et capitaine de Chelsea. Il a été élu meilleur buteur de l’équipe (150 buts).

goal.com

6. Cesare Maldini et Paolo Maldini

Cesare Maldini a joué dans des clubs italiens tels que Milan ou AC Turin en tant que libéro. Son fils Paolo Maldini lui a succédé en tant que défenseur central et arrière gauche à l’AC Milan jusqu’en 2009.

goal.com

La suite de votre article ci-dessous
 
 
 
 
 
 

7. Pablo Forlan et Diego Forlan

Pablo Forlan est un joueur retraité de 72 ans qui a évolué en tant que défenseur dans des équipes uruguayennes telles que Defensor ou Nacional. Son fils Diego Forlan, qui a 38 ans, est un attaquant qui a joué pour Mumbai City jusqu’en janvier et qui n’a pas de club actuellement.

goal.com

8. Valentino Mazzola et Sandro Mazzola

Né en 1919, Valentino Mazzola n’a pas joué au foot bien longtemps. L’Italien était l’attaquant et ailier gauche des clubs italiens AC Venezia et AC Torino avant son décès en 1949. Il a transmis sa passion pour le foot à son fils Sandro Mazzola qui est aujourd’hui retraité et qui a été attaquant avant-secondaire au sein de l’Inter en 1977.

goal.com

9. Ian Wright et Shaun-Wright Phillips

L’Anglais Ian Wright était l’avant-centre de l’équipe de Burnley FC avant de prendre sa retraite en 2000. Aujourd’hui âgé de 53 ans, il peut admirer les prouesses de son fils Shaun-Wright Mazzola qui vient de rejoindre le Phoenix Rising FC en tant qu’attaquant et ailier droit.

goal.com

La suite de votre article ci-dessous
 
 
 
 
 
 

10. Danny Blind et Daley Blind

Jusqu’en janvier 1999, Danny Blind était le libéro de l’équipe néerlandaise AFC Ajax. Il a aujourd’hui 56 ans et a légué tout son savoir-faire à son célèbre fils Daley Blind qui a 27 ans et occupe le poste d’arrière gauche au Manchester United.

goal.com

11. Miguel Angel Alonso detto « Periko » et Xabi Alonso

Xabi Alonso, le milieu défensif du Bayern Munich qui vient tout juste de prendre sa retraite au mois de juillet à 35 ans, doit tout son talent à son père Miguel Angel « Periko » Alonso. Son père a 64 ans et a été manager d’équipes telles que la Real Sociedad et Hércules. Auparavant, Periko Alonso a déjà joué à la Real Sociedad, au FC Barcelona, etc.

goal.com

12. Diego Pablo Simeone et Giovanni Simeone

L’Argentin Diego Pablo Simeone a brillé en tant que milieu central de l’Atletico Madrid, du FC Sevilla ou encore du Racing Club où il a terminé sa carrière en 2006. Son fils Giovanni Simeone a 22 ans et évolue aujourd’hui comme avant-centre de l’ACF Fiorentina.

goal.com

La suite de votre article ci-dessous
 
 
 
 
 
 

13. Carles Busquets et Sergio Busquets

Avant de prendre sa retraite en 2003, l’Espagnol Carles Busquets était gardien de but pour des clubs tels que l’UE Lleida ou le FC Barcelone. Il est le père de Sergio Busquets, l’actuel milieu défensif du Barça depuis 2008.

goal.com

14. Manolo Sanchis Sr. et Manolo Sanchis Jr.

Manolo Sanchis a rejoint le FC Cordoba en provenance du Real Madrid en 1972 et y a terminé sa carrière de footballeur professionnel en tant que défenseur. En 1965, sa femme a donné naissance à Manolo Sanchis Jr. qui a joué en tant que libéro au Real Madrid jusqu’en 2011.

goal.com

15. Johan Cruyff et Jordi Cruyff

Johan Cruyff est décédé l’année dernière à l’âge de 68 ans. Il a joué dans des équipes telles que l’AFC Ajax ou le Barça dans les années 1970 avant d’en devenir le manager dans les années 1980 et en 2015. Il a partagé sa passion pour le foot avec son fils Jordi Cruyff qui a été milieu défensif de Valletta jusqu’en 2010.

goal.com

La suite de votre article ci-dessous
 
 
 
 
 
 

16.  Jean Djorkaeff et Youri Djorkaeff

Né en 1939, le Français Jean Djorkaeff a été l’arrière gauche de l’Olympique de Lyon, de Marseille, du PSG et de Paris FC jusqu’à sa retraite en 1974. Son fils Youri Djorkaeff a également pris sa retraite en 2007 après avoir été le milieu offensif des NY Red Bulls pendant une saison.

goal.com

17. Abedì Ayew « Pelè » et Jordan et Andre Ayew

Abedì Ayew « Pelè » est un ghanéen à la carrière footballistique bien remplie. Avant de prendre sa retraite en 1999, il a été milieu de terrain offensif de différents clubs dont l’OL, Marseille, Mulhouse ou Torino. Son fils de 27 ans Andre Ayew est l’actuel ailier gauche du West Ham United jusqu’en 2019. Il a un autre fils dénommé Jordan Ayew qui joue en tant qu’avant-centre du club de Base Soccer Agency Ltd.

goal.com

18. Juan Ramon Veron et Juan Sebastian Veron

L’attaquant argentin Juan Ramon Veron a quitté le foot en 1982, après avoir passé deux saisons au sein des Estudiantes. Son fils Juan Sebastian Veron a rejoint le même club que lui avant de prendre sa retraite cette année. Il était milieu central des Estudiantes et est aujourd’hui devenu le président de ce club, à 42 ans.

goal.com

La suite de votre article ci-dessous
 
 
 
 
 
 

19. Mazinho – Thiago et Rafael Alcantara

Mazinho, de son vrai nom Iomar do Nacimento, est un brésilien qui a joué dans des clubs tels que Fiorentina, Palmeiras ou FC Valencia. Il a managé l’Aris Salonique en 2009. Son fils Rafael (24 ans) est le milieu de terrain central du Barça. Son aîné Thiago occupe le même poste au Bayern Munich

goal.com

20. Maurizio Gaudino et Gianluca Gaudino

Contrairement à ce que son nom sous-entend, Maurizio Gaudino est allemand. Né à Brühl en 1966, il a été milieu de terrain central pour divers clubs tels que le FC Basel, Manchester City, W. Mannheim. Son fils Gianluca Gaudino passe également d’un club allemand à un autre et acquiert de la réputation en tant que milieu central du haut de ses vingt ans.

goal.com

21. Jorge Higuain – Gonzalo et Federico Higuain

En 1991, Jorge Higuain était le défenseur central de l’équipe de River Plate à Buenos Aires. Sa femme a mis au monde leur fils Federico Higuain en 1984 et Jorge l’a amené à jouer au foot. A 33 ans, Federico est le milieu offensif de Colombus Crew SC. Son second fils Gonzalo Higuain a 29 ans et joue au sein de la Juventus Turin en tant qu’avant-centre.

goal.com

La suite de votre article ci-dessous
 
 
 
 
 
 

22. Zlatko Kranjcar et Niko Kranjcar

Zlatko Kranjcar était moins connu que son fils Niko. Ce Croate a terminé sa carrière en tant qu’avant-centre du club allemand de Weinerfeld en 1992. Son fils Niko Kranjacar a pris sa retraite l’année dernière, à l’âge de 32 ans. Il est passé par de grands clubs tels que le FC Portsmouth ou Tottenham en tant que milieu offensif.

goal.com

23. Vladimir Weiss sr et Vladimir Weiss jr

Vladimir Weiss sr. est russe. Il est connu pour avoir managé des équipes russes telles que Petrzalka et l’équipe de la Slovaquie. Son fils Vladimir Weiss jr. a connu différents clubs dont Manchester City ou Esp. Barcelona. Il a actuellement 27 ans.

goal.com

24. Roberto « Bob » Vieri et Christian et Max Vieri

Né en 1946, Roberto « Bob » Vieri a été milieu de terrain dans des clubs comme le FC Bologne, la Juventus Turin ou encore l’AS Roma. Son fils Christian Vieri était attaquant et avant-centre de l’AC Milan, de l’AS Monaco ou encore de la Juventus avant de prendre sa retraite en 2009. Son second fils Massimiliano Vieri était avant-centre à la Juventus, à Napoli et dans divers autres clubs avant sa retraite en 2012.

goal.com

 

Lire l'article

Découverte

5 grands rôles d’action de Brad Pitt

Publié

le

Par

Icône depuis les années 80, cet interprète bien-aimé est talentueux dans une variété de genres et a joué dans certains des films d’action les plus connus d’une génération.

 

L’action en tant que genre cinématographique est l’un des plus ouverts et des plus vastes, offrant une énorme variété d’expériences et d’histoires différentes. L’action est également le genre qui est le plus propulsé par les grandes stars du cinéma, mais les héros d’action ne se limitent pas aux supermen musclés des années 80 et sont devenus célèbres aujourd’hui.

 

La carrière de Brad Pitt a débuté à la fin des années 80, avec des petits rôles dans des films comme Less Than Zero et No Man’s Land, et des projets télévisés comme Another World. Dans les années 90, il incarnait un vampire aux côtés de Tom Cruise et résolvait des crimes cauchemardesques avec Morgan Freeman. Aujourd’hui, trente ans plus tard, il est l’une des plus grandes attractions du box-office hollywoodien. Alors que son nouveau film, Bullet Train, est sur les écrans dans quelques mois, c’est le moment idéal pour se remémorer certains de ses meilleurs rôles d’action.

1. Tyler Durden (Fight Club)

Cela fait 23 ans que Brad Pitt incarne l’incarnation de la masculinité toxique, et c’est toujours l’une des performances les plus fascinantes et les plus emblématiques de sa carrière. Pitt est parfait dans ce rôle, et un pourcentage énorme de la popularité durable de ce film vient de la façon dont il livre ses paraboles déséquilibrées.

 

Le fanbase hardcore de Fight Club a largement ruiné le plaisir du public de l’adaptation iconique de David Fincher, mais le film reste extrêmement bien exécuté. Qu’il s’agisse de bagarres intelligentes dans la cave d’un bar crasseux ou d’actes terroristes fous, Durden est une présence d’action extrêmement convaincante. C’est l’un des rôles qui a fait la carrière de Pitt, et quelle que soit la réputation du scénario, la performance de Pitt en tant que diable sexy sur l’épaule d’Ed Norton est parfaite. Pitt n’a pas l’occasion de jouer le rôle du méchant assez souvent, et même si le film ne le présente pas comme tel pendant les quatre-vingt-dix premières minutes, sa performance reste excellente.

 

2. Robert « Rusty » Ryan (Ocean’s Eleven) 

Le voleur Danny Ocean est sorti de prison, mais à peine 24 heures se sont écoulées qu’il est déjà en train de planifier le casse du casino le plus élaboré de l’histoire. Il veut voler 160 millions de dollars américains à trois des casinos les plus prospères de Las Vegas. Tous ces casinos appartiennent à un homme d’affaires élégant mais violent, Terry Benedict, qui ne rêve que de rencontrer Tess, l’ex-femme de Danny Ocean.

 

En une seule nuit, Danny sélectionne une équipe de onze « experts » capables de mener à bien ce vol audacieux. Dans l’équipe d’Ocean, il s’avère être un tricheur de cartes de premier ordre, un jeune voleur à la tire habile et un destructeur de génie. Pour réussir ce casse fou et compliqué, Ocean va devoir risquer sa vie.

 

Le film est parfait pour les fans de films de casino. Si c’est le cas, vous serez peut-être intéressé par la lecture des meilleurs casinos en France, comme le mummys gold casino, l’un des casinos les plus populaires parmi les joueurs. Qui a de nombreuses machines à sous que vous pouvez jouer gratuitement. 

 

3. Jackie Cogan (Killing Them Softly)

Le film de gangsters néo-noir d’Andrew Dominik de 2012 était un joyau sous-estimé. Dominik avait déjà travaillé avec Pitt dans le sinistre western L’Assassinat de Jesse James par le lâche Robert Ford, et l’avait mis dans le rôle d’un autre tireur d’élite. Cogan est un tueur à gages à la philosophie pacifique, chargé par ses patrons de la pègre de tuer un trio de petits escrocs. Le film, qui se déroule dans le contexte du krach économique de 2008, est riche en commentaires sociaux, parallèlement à la violence des armes à feu.

 

Cogan est sans conteste le personnage principal de l’œuvre, sa philosophie un peu gentille constituant son titre. Pitt se régale des dialogues limités et des scènes d’action musclées ; il se sent tout à fait à l’aise dans cette version moderne du drame classique des gangsters. Peu de gens ont vu ce film, mais Pitt livre une excellente performance.

 

4. Don « Wardaddy » Collier (Fury)

Cinq hommes dans un char Sherman luttent contre l’impossible pour survivre derrière les lignes ennemies dans les dernières semaines de la Seconde Guerre mondiale. Le principe pourrait être ennuyeux, dans la veine des films destinés aux personnes âgées comme Le Pont des espions, mais David Ayer en fait un film à sensations fortes. Pitt incarne le commandant de l’équipage, le sergent-chef Collier, dont la forte volonté et la détermination font de lui une présence dominante.

 

Une grande partie du récit du film concerne le nouveau membre de l’équipage, et les leçons extrêmement sombres de Collier sont la voix froide que le film utilise pour faire passer son message « la guerre, c’est l’enfer ». Pitt est parfait dans le rôle d’un commandant aguerri, et sa performance sinistre est l’un des points forts de cet excellent film.

 

5. Lieutenant Aldo Raine (Inglourious Basterds)

Aldo l’Apache est à la fois extrêmement similaire à Wardaddy et son opposé direct. C’est un autre homme de l’armée américaine, qui commande un groupe hétéroclite derrière les lignes ennemies dans le dernier acte du Troisième Reich, mais le ton est très différent. Aldo Raine est un acteur principal charismatique, avec l’arrogance d’une star de cinéma et la vénération d’un héros populaire. Son accent du sud, son attitude optimiste et sa compétence inébranlable en font l’un des personnages les plus sympathiques de la carrière de Pitt.

 

Aldo Raine prêche une philosophie simple et fait respecter ses principes par une force écrasante et une camaraderie durement forgée. Inglourious Basterds n’est peut-être pas le rôle le plus représentatif de la carrière de Pitt, mais c’est peut-être sa performance la plus agréable à ce jour.

 

6. John Smith (M. et Mme Smith)

Pitt joue aux côtés de sa partenaire d’alors et future épouse Angelina Jolie dans ce thriller d’action amusant sur un couple d’assassins mariés chargés de s’éliminer mutuellement. Le duo s’est retrouvé sous les feux de la rampe, le film faisant partie d’un blitz marketing de mauvais goût sur les deux célébrités. Malgré son impact culturel très différent à l’époque moderne, le rôle de Pitt en tant que mari ennuyé et machine à tuer imparable est excellent.

 

Le scénariste Simon Kinberg, plus connu pour son travail sur la franchise X-Men, met dans la bouche de Pitt suffisamment de répliques insolentes pour remplir le véhicule moyen de Schwarzenegger. La critique acerbe du mariage moderne et de la vie de la classe moyenne supérieure est juxtaposée à l’action au rythme effréné, avec un grand effet. Pitt est un acteur charismatique et convaincant, et son excellente entente avec Jolie fait de ce film d’action de 2005 une aventure agréable.

Lire l'article

Champions League

Karim Benzema vers une saison historique ?

Publié

le

Par

Le buteur français du Real Madrid, Karim Benzema, bat de nombreux records cette année, et entre un peu plus dans l’histoire du club merengue. En lice et grand favori pour le Ballon d’Or, qui sera désigné fin septembre/début octobre, il peut encore battre quelques records avant la fin de la saison.

Avec ses 323 buts pour la Maison Blanche, Benzema est actuellement le second meilleur buteur de l’histoire du club espagnol, derrière Cristiano Ronaldo et à égalité avec l’espagnol Raul. En inscrivant un seul but supplémentaire, le joueur formé à l’OL serait donc le seul dauphin de Cristiano Ronaldo, actuel joueur de Manchester United. Pour ce faire, KB9 a encore deux matchs devant lui : vendredi soir face au Betis en Liga, ou le samedi 28 mai, lors de la finale de la Ligue des Champions… Autant dire que nombreux seront les parieurs avisés qui tenteront de profiter du code promo Unibet proposé sur le site Sportytrader, en misant sur un but de l’attaquant français. Rappelons que depuis l’entame de la saison, Benzema est régulièrement plébiscité dans les pronostics du site de référence en France.

En parlant de la Champions League justement, Karim Benzema pourrait également, s’il venait à marquer au moins un but contre Liverpool en finale, devenir seul troisième meilleur buteur de l’histoire de la compétition, derrière CR7 et Messi mais devant Lewandowski. Pour le moment, le Polonais et le Français comptabilisent 86 réalisations chacun.

En Liga, Benzema est largement meilleur buteur du championnat avec 27 réalisations, suivi de Raul De Tomas et ses 17 buts. Le trophée Pichichi ne devrait pas lui échapper. Mais, là où Benzema peut devenir historique, c’est en remportant également le trophée de meilleur passeur du championnat. Il n’a qu’une longueur de retard sur Ousmane Dembélé et ses 13 caviars… Il faudra donc un match avec des buts lors de l’ultime journée. Et cela tombe bien, le Betis est une équipe joueuse et viendra pour gagner et s’assurer une place en Europe la saison prochaine.

Avec 15 buts cette saison en Ligue des Champions, Benzema peut également aller chercher un record immense : celui du nombre de buts en une édition de C1. Le recordman pour le moment est une nouvelle fois le portugais Ronaldo, avec ses 17 buts lors de l’édition 2013-2014. De quoi s’assurer définitivement le Ballon d’Or ?

Lire l'article

Champions League

La fin d’une époque au PSG ?

Publié

le

Par

Benzema a choqué les stars du PSG.

Messi, Marquinhos, Verratti et Neymar sous le choc après le coup de sifflet final.

L’élimination de mercredi dernier en Ligue des Champions risque de laisser des traces au Paris Saint Germain. Bien loin des pronos sportifs du site SOSPronostics du début de saison, les Parisiens ont plus que déçu sur la pelouse de Santiago Bernabéu, confirmant une fois de plus leurs maux à se comporter en équipe lorsque les difficultés apparaissent. Vainqueurs de Girondins de Bordeaux pour leur retour en Ligue 1 après ce nouvel échec européen à Madrid, Mauricio Pochettino et ses hommes n’ont d’ailleurs pas atténué la colère de leurs supporteurs malgré un succès confortable en fin de rencontre (3-0). Messi, Neymar, Donnarumma…tous à l’exception de Kylian Mbappé ont été chahutés par le public du Parc des Princes. Le constat semble cette fois implacable Porte d’Auteuil : les amoureux du PSG ont définitivement coupé les ponts avec leurs protégés. De là à imaginer un exode massif l’été prochain ? Il n’y a qu’un pas.

 

Arrivé l’Été dernier en provenance du FC Barcelone, l’ex-meilleur joueur du Monde Lionel Messi est le premier cas qui devrait faire parler dans les semaines à venir. Recruté pour mettre encore davantage le PSG dans la lumière, et l’aider à passer un nouveau cap en Champions League, le génial argentin n’a jamais convaincu sous les couleurs parisiennes, n’étant plus que l’ombre du merveilleux talent qu’il fut pendant quinze ans. Deux petits buts en Ligue 1, 5 réalisations sans grand intérêt en C1 : le bilan de la Pulga est famélique pour sa première année au Parc. Alors qu’il est sous contrat jusqu’en Juin 2023, rien d’étonnant dès lors que le clan Messi souhaite d’ores et déjà quitter la capitale. Et il ne devrait clairement pas être le seul.

Neymar, pourtant prolongé jusqu’en 2025 il y a quelques mois, est par exemple désormais persona non grata au Parc des Princes. Pourtant loin d’être le grand responsable du fiasco madrilène – rappelons que le Brésilien revenait seulement de blessure – le natif de Mogi das Cruzes paie surtout son manque de régularité depuis son arrivée en Aout 2017, et ses multiples périodes d’absence depuis qu’il est au club. Plus désiré, l’ancien du FC Barcelone pourrait donc quitter Paris plus que jamais dans les prochains mois, et pourquoi pas retourner au Brésil où il se sent si bien. Avec lui, le Ney pourrait emmener Keylor Navas, non-content du traitement qui lui est réservé par Mauricio Pochettino, Sergio Ramos qui ne présente plus aucune garantie physique, Georginio Wijnaldum pas très épanoui à Paris, Angel Di Maria ou encore Thilo Kehrer. Ajoutez à cela le départ plus que probable de Kylian Mbappé au Real Madrid et celui de Mauricio Pochettino vers la Premier League, et vous obtenez un chantier XXL au Camp des Loges dans les années à venir. Le tout, alors que la Coupe du Monde au Qatar sera conclue, objectif premier de Doha à l’époque s’il fallait le rappeler. Qu’on se le dise, Paris a perdu bien plus qu’un match de Ligue des Champions contre le Real Madrid. Il faudra bien plus qu’une victoire contre Bordeaux pour se relever.

Lire l'article
 
 

Tendance

 
585 JEUNES EN LIGNE
Pause Fun Pause People Pause Sport Pause Foot Foot Espagnol Food Powa Zone Actu JeuxVideo.lol Breakflip My Bad Hebdo Ciné Hebdo Tech